DIRECT

Cote d'ivoire: Législatives ivoiriennes : la percée des indépendants

Ce mardi, la commission électorale indépendante ivoirienne a procédé à la proclamation des résultats provisoires.
De notre correspondante à Abidjan, Valérie Bony.
Le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), coalition au pouvoir a raflé les deux tiers de l'Assemblée Nationale avec 167 députés.
La coalition a donc cédé quelques sièges par rapport à la précédente législature où 211 parlementaires la représentaient.
Un résultat qui témoigne de la percée surprise des partis indépendants passant de 31 à 70 sièges, soit un tiers de l'hémicycle. Beaucoup de ces indépendants sont des déçus de la coalition et des listes communes du RHDP. Ils ont ainsi choisi de se présenter seuls.
Deux ministres qui ont été débarqués du gouvernement pour avoir refusé de se plier aux choix de la coalition et ont fait cavalier seul, remportant à eux deux une dizaine de sièges.
Cependant, l'influence des indépendants sera relative. Des ralliements sont à prévoir en faveur de la coalition au pouvoir.
Le taux de participation de 34%. Un chiffre qui se situe dans la moyenne pour des élections législatives.Image copyrightSIA KAMBOU
Image captionLe taux de participation de 34%. Un chiffre qui se situe dans la moyenne pour des élections législatives.
Cette élection a vu pour la première fois depuis la fin de la crise postélectorale la participation de l'opposition aux législatives bien que la moisson ait été particulièrement faible.
Le FPI d'Affi Nguessan a présenté des candidats dans presque toutes les circonscriptions mais n'a obtenu que trois député. Un camouflet qui sera sans nul doute exploité par l'autre aile du FPI, celle d'Aboudramahne Sangaré qui a boycotté le scrutin.
Un seul siège n'a pas été pourvu : en effet, dans la sous-préfecture de Guiglo, dans l'ouest du pays, une égalité parfaite entre deux candidats a été constaté. Une autre élection y aura lieu.
Les Ivoiriens ont davantage voté à l'intérieur du pays qu'à Abidjan.Image copyrightSIA KAMBOU
Image captionLes Ivoiriens ont davantage voté à l'intérieur du pays qu'à Abidjan.
Le taux de participation de 34%. Un chiffre qui se situe dans la moyenne pour des élections législatives. Par ailleurs, des taux de participation situés entre 12 à 95% selon les circonscriptions ont été constatés. Les Ivoiriens ont davantage voté à l'intérieur du pays qu'à Abidjan.
Le Conseil Constitutionnel doit encore valider ces résultats provisoires.

Aucun commentaire

Veuillez saisir votre commentaire.
Soyez courtois,humble et respectueux; tout le monde vous lit.