DIRECT

LA VISITE D’ETAT DE MACKY SALL EN FRANCE TOUJOURS À LA UNE DES JOURNAUX

 La visite d’Etat entamée dimanche dernier en France par le président Macky Sall occupe toujours la manchette des journaux sénégalais qui sont revenus sur sa rencontre, mardi, avec son homologue français François Hollande.



"Coopération France-Sénégal : 7 accords stratégiques signés", annonce Le Soleil qui indique que pour la deuxième journée de sa visite en France, Macky Sall a été reçu à l’Elysée. Faisant le compte rendu de cette journée, Le Soleil écrit que les présidents Macky Sall et François Hollande ont assisté, mardi, à la signature de sept accords entre le Sénégal et la France.

Le quotidien de Hann relève que les accords portent sur le financement du Train express régional (TER), l’écologie et les hydrocarbures avec le retour de Total au Sénégal.

Evoquant les accords signés entre le Sénégal et la France, Libération révèle que "Macky décroche 200 millions d’euros".

Les journaux Le Quotidien, Sud quotidien et Témoin mettent le focus sur l’accord signé entre le Sénégal et la compagnie française de pétrole Total.

"Macky installe Total, Hollande naturalise les tirailleurs", titre Sud quotidien.

De son côté, Le Quotidien mentionne : "Exploration du pétrole au Sénégal : retour Total de la France". Selon le journal du groupe Avenir communication, la compagnie française a officialisé sa volonté de bousculer les anglo-saxonnes qui sont à l’œuvre sur le territoire maritime du Sénégal.

Pour sa part, le Témoin estime, sur le même sujet, que "Total entre par la petite porte !", en faisant remarqué que la multinationale française avait refusé de s’engager sur l’exploration de l’offshore sénégalais.

Relatant la conférence de presse conjointe des présidents Macky Sall et François Hollande, l’Observateur s’arrête sur la position du président français sur la crise gambienne. "Paris envoie Jammeh à l’hôtel des invalides", titre le journal du Groupe futurs médias (GFM), en soulignant que les présidents Sall et Hollande prêts à déloger Jammeh.

L’actualité politique sénégalaise s’est offerte une brèche dans la livraison du jour des quotidiens, avec la rencontre avortée, mardi soir, entre la classe politique et le ministre de l’Intérieur.

"Dialogue sur le processus électoral : l’impossible entente", relève Enquête. Le journal l’As parle lui de "Foire d’empoigne", en notant que le pôle de la majorité s’en prend au ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique (Abdoulaye Daouda Diallo).

La Tribune constate "l’incompréhension totale" sous une caricature de son dessinateur ODIA.

Source: APS

Aucun commentaire

Veuillez saisir votre commentaire.
Soyez courtois,humble et respectueux; tout le monde vous lit.