DIRECT

Voici l'intégralité du premier discours de Monsieur Aly Ngouille, Ministre de l'intérieur

Voici l'intégralité du discours de Monsieur Aly Ngouille, Ministre de l'intérieur,
Discours prononcé lors de la cérémonie de passation de service entre lui le Ministre Abdoulaye Daouda Diallo.
----------------------------------------------
Son Excellence Macky SALL, Président de la République du Sénégal m’a encore une fois de plus fait l’honneur de me reconduire dans les fonctions ministérielles en me nommant Ministre de l’Intérieur.
Cette marque de confiance renouvelée, dont j’apprécie la valeur eu égard aux caractéristiques qui s’attachent à la mission, m’amène d’emblée à prendre l’engagement à ne ménager aucun effort afin de la mériter amplement.
Aussi, voudrais-je, après avoir rendu grâce à ALLAH, exprimer au Chef de l’Etat, mes sincères remerciements et ma profonde gratitude pour avoir bien voulu accepter la proposition de Monsieur le Premier Ministre me concernant.
Mesdames, Messieurs,
La cérémonie qui nous réunit aujourd’hui n’est pas une première du genre organisé par ce Département ministériel qui, comme nous le savons, est placé au cœur de l’action publique.
Conformément à une tradition républicaine bien établie, elle s’inscrit sous le sceau du respect de l’orthodoxie en matière d’organisation de rencontres officielles et de fonctionnement des institutions et structures publiques.
Sans altérer cette noble et exaltante pratique, il me plait de voir conférer à l’évènement, un cachet particulier en rendant un hommage chaleureux et mérité à mon frère et collègue Abdoulaye Daouda DIALLO.
En effet, comme l’a exprimé Monsieur le Directeur général de l’Administration territoriale, en des mots empreints de respect et de considération, son action restera longtemps ancrée dans les mémoires.
Cher collègue, à l’instar de vos collaborateurs, je vous souhaite pleins succès dans vos nouvelles fonctions. Vous étiez serein à votre arrivée ici, partez donc rassuré et assuré que tous ces acquis, glanés durant votre passage à la tête du Ministère, seront capitalisés, consolidés et utilisés à bon escient.
Mesdames, Messieurs, Chers collaborateurs,
J’ai suivi, avec toute l’attention requise ponctuée d’un intérêt particulier, le discours de mon collègue, précédé de l’allocution du Directeur général de l’Administration territoriale.
A l’analyse, il ressort que le Ministère de l’Intérieur est caractérisé par sa transversalité qui rend ses missions complexes voire ardues. Ce qui est considéré comme une marque de fabrique, exige du personnel chargé de l’animation des différentes structures qui le composent, compétence, loyauté, disponibilité et engagement.
Pour illustrer mon propos, je dirai que la Lettre de Politique de Gouvernance et Sécurité intérieures permet, à sa lecture, d’une part, de cerner les axes principaux des missions dévolues au Ministère qui concrètement concernent :
- le développement durable à travers la mise en œuvre au niveau territorial des politiques publiques économiques et sociales ;
- la sécurité des personnes, des biens et de l’environnement à travers un dispositif homogène incarné par les différentes composantes de la Sécurité intérieure ;
- la lutte contre le terrorisme
- la réduction des risques de catastrophe par des initiatives hardies et susceptibles d’apporter une réponse en cas de chocs climatiques extrêmes ;
- L’organisation des élections locales, nationales et des référendums.
D’autre part, la revue du cadre stratégique indique la voie à suivre pour l’atteinte des objectifs. Outre la mise en place d’un cadre organisationnel et fonctionnel adapté aux missions en perpétuelle mutation, l’autre chantier majeur consiste à poursuivre les efforts d’amélioration des conditions de travail des agents du Ministère.
Sous ce rapport, l’exigence à traiter convenablement les affaires et dossiers présentés à notre étude, m’incite à vous faire savoir que j’accorderai une attention particulière à toute proposition allant dans le sens de renforcer les capacités des différents personnels du Département.
Aussi, m’adressant directement à vous, chers collaborateurs, je voudrais vous remercier pour les mots de bienvenue et les vœux de réussite prononcés par votre représentant et qui me vont droit au cœur.
Réputés pour vos qualités intrinsèques éprouvées par une expérience et une expertise avérées, je sais que je peux compter sur votre collaboration loyale et votre engagement agissant.
D’ailleurs, ce partenariat pragmatique, que je voudrai instaurer comme démarche, je souhaite le proposer à tous les acteurs de l’espace politique comme gage de ma réelle et parfaite volonté à collaborer avec eux.
Concernant cette matière électorale, j’annonce que tout sera mis en œuvre afin que le processus devant aboutir à la prochaine élection présidentielle, se déroule conformément aux textes la régissant ainsi que les autres activités politiques.
Monsieur le Président de la République m’y a engagé et en respect de sa directive, je vais m’y atteler avec sérénité et en parfaite intelligence avec l’ensemble des partenaires.
Dans les plus brefs délais, j’inviterai tous les acteurs impliqués dans les questions électorales (partis politiques, société civile, etc.) à des discussions qui aboutiront à l’établissement des termes de références du dialogue politique indispensable dans une démocratie surtout celle qui a déjà produit plusieurs alternances démocratiques aussi bien au niveau local qu’au niveau national.
D’ores et déjà je puis vous affirmer que le dialogue politique ne doit pas s’inscrire dans une séquence cyclique à l’approche d’échéances électorales, mais doit être le quotidien de tous les acteurs pour que très rapidement nous fermions la page des suspicions et des malentendus afin d’avancer sereinement vers l’organisation d’échéances électorales où les bilans et les programmes proposés seront au centre des débats.
Ceci nous permettra de nous concentrer sur les questions sécuritaires qui constituent les préoccupations majeures des sénégalais voir même les habitants de la sous région, car sans sécurité il n’y aura point d’investisseurs, par conséquent point d’émergence.
Pour terminer, je voudrais transmettre mes salutations respectueuses et déférentes aux Communautés et familles religieuses et coutumières de notre pays.
Conformément à la volonté du Chef de l’Etat de poursuivre le programme de modernisation des localités et cités religieuses, je m’emploierai à veiller à la tenue, dans des conditions requises, des manifestations religieuses et coutumières, moments forts de communion et de dévotions.
Je vous remercie de votre aimable attention.
Aly Ngouille Ndiaye
Ministre de l'intérieur

Source: Page facebook de M Aly NG Ndiaye

Aucun commentaire

Veuillez saisir votre commentaire.
Soyez courtois,humble et respectueux; tout le monde vous lit.